Couches lavables et autres produits plus écologiques, plus économiques et plus sains.

Billets par Marianne

Bebiomena a ouvert sa boutique en ligne

boutique couches lavables rennes

Depuis le mois de janvier, Bebiomena a intégré le bureau n°4 de L’Etape à Cesson-Sévigné pour vous recevoir plus confortablement pour les locations de couches lavables, pour les ateliers et pour proposer la vente de couches lavables sur rendez-vous.

Une boutique vitrine

La boutique en ligne qui vient de voir le jour est en réalité une boutique vitrine qui n’aura pas pour vocation de faire des ventes à distance. Bebiomena veut développer la vente en local pour vous permettre de voir les produits que vous achetez et bénéficier de conseils personnalisés. Le site permet de vous faire une idée des produits qui sont proposés et de réserver votre commande avant de venir la chercher et la régler sur place. 

boutique couches lavables rennes

Les produits proposés

Les couches lavables

boutique couches lavables rennes
@Bamboolik

Les couches lavables occupent bien évidemment une large place dans le catalogue. Pour le moment, Bamboolik occupe une place importante mais vous pouvez y retrouver également des modèles ApiAfrique et Fleur de Mai. Lorsque les produits ou les coloris sont en rupture, n’hésitez pas à passer commande !

L’objectif sera également de développer la vente de couches d’occasion. Pour le moment la sélection est très restreinte (tout n’est pas encore en ligne à l’heure où j’écris cet article), les modèles d’occasion en restent jamais très longtemps sur les étagères ! Si vous avez des couches dont vous ne vous servez plus, n’hésitez pas me contacter !

Les produits d’hygiène féminine

boutique couches lavables rennes
@ApiAfrique

Equiper votre bébé en couches saines est important, mais il faut aussi que les mamans pensent à elles. Dans les couches lavables et les protections nous trouvons les mêmes produits chimiques. Les serviettes lavables certifiées Oeko tex ou coton bio garantissent des protections saines (et confortables en plus !). Mon choix s’est arrêté pour le moment sur les serviettes ApiAfrique et Fleur de Mai, toutes en coton biologique.

Vous trouverez également des lingettes et quelques accessoires comme maillot-couches de bain, culottes d’apprentissages, sacs à couches ou petites pochettes imperméables à multiples usages.

J’espère que ce nouveau service répondra à vos attentes !

Couches de bain réutilisables !

L’été s’approcha à grands pas, c’est le moment de faire profiter nos bébés des joies de la pataugeoire ou de la mer (et on espère que toutes les piscines ré-ouvriront très bientôt pour nos bébés nageurs !). Il est donc temps de penser aux couches de bain pour cet été.

Photo by Feri & Tasos on Unsplash

Petit rappel sur l’utilité d’une couche de bain

Que vous utilisiez une couche de bain lavable ou jetable, sachez tout d’abord que les pipis se dissiperont dans l’eau de la mer ou de la piscine, ni vu ni connu. Par contre, on attend bien évidemment d’une couche de bain qu’elle retienne les éventuels gros accidents ! 

Comme vous l’avez compris, une couche de bain n’a pas besoin d’être absorbante. Au contraire ! Mieux vaut éviter que votre bébé ne soit vêtu d’une couche remplie d’eau qui pèsera lourd et qui risquera de lui donner froid lorsqu’il jouera sur le sable. Et plutôt que d’acheter des paquets de couches de bain jetables (que nous jetterons à chaque fois avec un bon litre d’eau dedans qui aura bien du mal à brûler), optez plutôt pour une couche de bain réutilisable ! Elles sont en plus beaucoup plus jolies !

Les maillots-couches de bain sans absorbant

Vous connaissez mon faible pour Bamboolik… Ils proposent des maillots-couches lavables plutôt sympathiques. Composés tout simplement d’une épaisseur de PUL (la fameuse partie imperméable des couches lavables !) et d’un petit filet tout doux à l’intérieur. A la taille, deux rangées de pressions vous permettront d’ajuster parfaitement le maillot à votre bébé. Leur coupe ressemble beaucoup plus à un maillot de bain qu’à une couche et les coloris sont plutôt sympa. 

@Bamboolik

Maillots de bain avec absorbant amovibles

Autre maillot qui rencontre un vif succès, c’est la couche de bain de chez Hamac. Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à une couche Hamac mais résiste  à l’eau de mer et de piscine. On peut y placer un petit absorbant en microfibre, ce qui peut être pratique quand on a un petit trajet à faire entre la maison et la plage. Arrivé près de l’eau, il suffit de retirer la partie absorbante et le tour est joué ! Et pour ne rien gâcher, Hamac propose des top anti-UV coordonnés !

@Hamac

Maillots à tailles ou évolutifs

Je vous ai parlé des maillots Bamboolik et Hamac, ces types de maillots sont à tailles. C’est-à-dire qu’il va falloir acheter la taille de maillot qui correspond à votre bébé et en acheter 2 ou 3 les premières années. L’avantage, c’est que les maillots sont bien ajustés et qu’ils ne ressemblent pas forcément à une couche.

D’autres marques comme Applecheeks, proposent des maillots de bain évolutifs. On va pouvoir ajuster la hauteur du maillot au fur et à mesure que votre bébé va grandir. Pratique, on achète donc un seul maillot et on est tranquille pour longtemps !

@Applecheeks

En conclusion, la couche de bain réutilisable est l’un des gestes les plus faciles à faire cet été pour éviter les déchets, les produits chimiques et jeter son argent à la poubelle 😉

Vous pouvez vous procurer des maillots couches auprès de Bebiomena (notamment des Bamboolik et des maillots d’occasion).

28 mai : journée de l’hygiène féminine

Le 28 mai a été décrétée comme la journée de l’hygiène féminine. L’occasion de parler d’un sujet encore très tabou. Et pourtant… rien de plus naturel que cette période du cycle féminin.

Les règles dans la vie d’une femme

Une femme aura ses règles environ 13 fois par an pendant 40 ans… Elle utilisera entre 10 et 15000 mille protections hygiéniques pour un budget d’environ 1500 euros en produits jetables (moitié moins en lavables) avec beaucoup d’inégalités dans l’accès à ces protections. 

L’inégalité se voit également dans l’accès à l’information à traves le monde. Beaucoup de jeunes filles ne savent pas ce qu’il leur arrive le jour où elles ont leurs premiers saignements !

Heureusement, il existe de plus en plus d’organismes à travers le monde qui oeuvrent pour faire tomber ces tabous et pour aider les femmes dans ces périodes.

Opter pour du jetable ou du lavable ?

En France, nous avons la chance d’avoir un large choix de protections féminines jetables et lavables.

Hélas ! Les protections jetables sont à la fois chères et composées de trop de produits chimiques (agents de blanchiments, pesticides, perturbateurs endocriniens, etc.)

Heureusement, nous avons pu constater un petit essor des protections lavables ces dernières années avec les serviettes lavables, la coupe menstruelle (la cup !) et l’apparition des « culottes de règles » ! 

A niveau de protections égales, utiliser des protections lavables a de nombreux avantages :

  • 0 produits chimiques si vous vous assurez que les tissus sont certifiés (et la cup en silicone médical)
  • Des économies à la clé ! L’investissement de départ est effectivement conséquent car vous vous équipez pour plusieurs années d’un coup. En moyenne, une cup, des serviettes ou une culotte de règle a une durée de vie de 5 ans. 
  • Réduction de son empreinte écologique ! La fabrication des protections jetables nécessitent beaucoup de matières premières, d’énergie et de produits chimiques avant de finir dans voter poubelle. 

Serviettes, culotte de règles ou coupe menstruelle ?

Il n’y a pas de règle dans les protections menstruelles 😉 Chaque protection a ses avantages, tout dépend de vos habitudes à la base.

  • Les serviettes existent en plusieurs tailles avec des capacités d’absorption différentes. Elles permettent de se changer facilement au cours de la journée.
  • Les culottes de règles sont fantastiques pour passer une nuit sans soucis. L’absorbant et la partie imperméable sont cousus à même la culotte pour plus de confort.
  • La cup remplacera avantageusement les tampons en garantissant un plus grand confort et un meilleur respect de votre corps. On la porte en journée en la changeant toutes les 4 à 6h et on opte pour une protection externe pour la nuit.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur l’hygiène féminine. D’autres articles suivront. Mais en attendant, si vous souhaitez découvrir plus en détail ces différentes protections, n’hésitez pas à participer à un atelier « ma salle de bain zéro déchet ». Vous y découvrirez entre autre les conseils d’entretien, les astuces quand vous n’êtes pas à la maison, comment choisir ses protections.

Le voile de protection, la révolution de la couche lavable !

Souvent, les couches lavables sont associées à une pratique ancienne, archaïque. On y voit les langes que l’on attachait avec des épingles à nourrice et imagine presque les femmes au bord du lavoir en train de battre le linge. Très souvent, on entend parler d’un retour en arrière lorsque l’on dit qu’on utilise les couches lavables (et ça vaut tout autant pour les protections féminines !).

Stop aux idées reçues

Mais je dis STOP aux idées reçues ! Utiliser les couches lavables aujourd’hui, n’est absolument pas un retour en arrière – même si parfois il faut savoir revenir en arrière quand on se rend compte qu’on court à la catastrophe. Les couches lavables aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les couches d’autrefois. Elles ont pu bénéficier de la modernité avec des tissus absorbants, résistants et respirants, avec la généralisation de la machine à laver et avec l’invention du voile de de protection !

Mais qu’est-ce que le voile de protection ?

Le voile de protection est tout simplement un voile en cellulose biodégradable, de l’apparence d’une feuille d’essuie-tout mais en plus résistant. Il viendra protéger le fond de la couche et recueillir les selles de votre bébé. Résultat, au moment du change, on enlève tout simplement le voile qui laisse le dessous de la couche « propre » (enfin, juste plein de pipi). Dans le langage ApiNapien, le voile de protection s’appelle tout simplement un « ramasse caca », c’est tout de suite plus clair, non ?

Oui, mais on jette alors ?

Oui, quand le voile est souillé par des selles, on le jette à la poubelle (pas dans les toilettes car le trajet entre la maison et la station d’épuration est trop court pour qu’il ait le temps de se dégrader). S’il n’y a eu qu’un pipi, on peut le laver 2/3 fois à la machine et le réutiliser. Utiliser des voiles jetables représentera une dizaine de kilos de déchets, ce qui, au final, n’est pas grand chose comparé à la tonne de couches jetables que représente les 3 premières années de vie d’un bébé.

Le voile, version lavable existe aussi

Et bonne nouvelle, quand l’enfant est diversifié et que ses selles sont plus moulées, on peut opter pour des voiles en micropolaire lavables. Au moment du change, on secouera le voile au-dessus des toilettes pour y laisser la grosse commission de votre bébé, et on le mettra à laver en même temps que les couches lavables. 

Et voilà comment un petit voile peut changer beaucoup de choses. En atelier, j’ai régulièrement des visages qui s’éclairent d’un seul coup lorsque ces personnes découvrent cet objet révolutionnaire. Parce qu’évidemment, soyons honnêtes, même si on aime fort nos bébés, manipuler des couches sales n’a jamais été un plaisir pour qui que ce soit.

Si vous êtes maintenant rassuré, n’hésitez pas à aller plus loin en suivant un atelier.

Bebiomena à l’heure de la levée du confinement

A partir du lundi 11 mai 2020, le confinement sera levé. Bebiomena va enfin pouvoir retrouver son bureau au sein de L’Etape ! Même si c’est une excellente nouvelle, l’activité va tout de même reprendre en douceur.

Les ateliers

Pour éviter tout risque de propagation du virus, les ateliers en groupe ne reprendront pas pour le moment. Même si je préfère vous rencontrer autour d’une tasse de thé, nous allons rester raisonnables et continuer les ateliers en ligne. Quelques dates sont déjà annoncées dans l’agenda, d’autres viendront en fonction de l’évolution de la situation (et mon emploi du temps compliqué avec mes deux enfants à la maison !).

Si vous n’êtes pas en mesure de suivre un atelier en ligne pour des raisons techniques par exemple, des ateliers individuels peuvent être organisés à mon local à Cesson. Je vous accueillerai bien sûr dans des conditions qui nous permettront de respecter les gestes barrières. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements ou pour prendre rendez-vous.

Les locations

Depuis quelques semaines, j’ai sillonné les alentours de Rennes pour récupérer les kits de location et les redistribuer après décrassage et désinfection. Plusieurs familles ont donc enfin reçu leur kit et sont en train de tester les couches lavables !

Sur le mois de mai, tous les kits sont sortis. A partir de début juin plusieurs kits à partir de 6 kg seront disponibles. Le combo atelier + location est le meilleur moyen de bien démarrer les couches lavables sans se mettre la pression et en évitant certaines « erreurs de débutant ». Je vous invite à découvrir le principe de la location dans cet article. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de renseignements.

La vente de couches lavables

Entre mon installation dans mon bureau au mois de janvier et le confinement qui est arrivé, je n’ai pas encore eu le temps de vous parler de mon projet de développer la vente. Un article plus détaillé suivra d’ici peu !

Depuis quelques mois déjà, je propose une sélection de couches lavables neuves (essentiellement les marques Bamboolik et ApiAfrique), ainsi qu’un peu d’occasion. Mon local n’étant pas une boutique, ces ventes se font sur rendez-vous. N’hésitez pas me contacter si vous avez besoin de quelque chose. J’espère pouvoir vous présenter rapidement sur ce site les différents produits que vous pouvez trouver auprès de moi.

Voilà les nouvelles de Bebiomena, j’espère que nous pourrons bientôt reprendre un rythme de plus en plus normal !

Continuons toutes et tous à être prudents pour que le virus disparaisse au plus vite.

Des ateliers en ligne pour découvrir les couches lavables !

J’espère que ce billet vous trouve toutes et tous en bonne santé. Le confinement dure depuis un peu pus de trois semaines maintenant et il ne semble pas être en voie d’être levé pour le moment… Il est donc temps de s’adapter pour vous permettre de continuer à découvrir les couches lavables et à être accompagnés. D’autant plus que les couches lavables sont un excellent moyen pour éviter les visites répétées au supermarché et être plus autonome chez soi. Les ateliers vont donc reprendre mais de manière virtuelle !

Pourquoi suivre un atelier ?

Utiliser des couches lavables n’est pas bien compliqué en soi. Mais il y a quelques petites règles à respecter et quelques astuces à connaître pour éviter de se décourager.

Au cours d’un atelier sur les couches lavables, nous abordons de nombreux thèmes :

  • quels avantages/inconvénients entre les différents systèmes de couches (TE1, TE2, classique),
  • comment choisir entre le coton, la bambou ou la microfibre
  • les pressions ou les scratchs.
  • l’équipement de base à avoir
  • les conseils pour entretenir vos couches lavables de manière efficace et écologique.

Et je répondrai bien entendu à toutes vos questions.

Un atelier en ligne, qu’est-ce que ça change

En réalité, ça ne change pas fondamentalement les choses. Certes, nous n’avons pas les senteurs de thés et de pâtisseries du Café Albertine mais vous refermerez votre ordinateur avec les mêmes informations. Plus sérieusement, la seule chose qui manque, c’est la possibilité de manipuler les couches. Mais je m’arrange pour bien vous montrer les différents modèles de couches grâce à la caméra. Et lorsque vous serez équipés, vous aurez tout le loisir de les manipuler !

Concrètement, comment ça se passe ?

Pour le moment, je n’ai programmé qu’une seule date (le samedi 18 avril), mais je vais compléter l’agenda dans les jours qui viennent (s’organiser avec les enfants à la maison, n’est pas toujours facile 😉 Les ateliers se feront en petits groupes pour que nous puissions échanger les uns avec les autres, pour que vous puissiez poser facilement vos questions. Il vous suffit de réserver une place par mail (marianne@bebiomena.fr). En retour de mail, je vous enverrai le lien vers skype à utiliser pour l’atelier. 

Et sinon, je reste disponible pour répondre à vos questions, n’hésitez pas à me contacter par mail et à suivre ma page Facebook.

Bebiomena se confine mais reste active !

Voilà déjà une bonne semaine que le Corona virus nous oblige toutes et tous à rester chez nous pour endiguer l’épidémie et protéger les plus fragiles.

Depuis une dizaine de jours, Bebiomena a stoppé ses ateliers et mis en pause toutes les locations. Aucun envoi ne sera fait pour le moment pour minimiser au maximum les risques de contagion. Plus nous serons rigoureux et plus vite nous pourrons reprendre une vie normale (avec un minimum de malades espérons-le !).

Il ne nous reste plus qu’à essayer de profiter au mieux de cette étrange situation. Essayer de trouver un équilibre entre le travail (pour ceux qui doivent  continuer à travailler ou télé-travailler), l’école à la maison (ici, on garde un cadre mais on n’hésite pas l’assouplir !), son bien-être et sa santé. Rien que ça !

Bebiomena est toujours là pour vous

Bien qu’une grande partie de l’activité de Bebiomena soit en pause, je reste néanmoins présente pour vous, pour vous accompagner dans votre utilisation des couches lavables. Si vous êtes utilisateur de couches lavables, vous devez apprécier d’être autonome et ne pas courir vous ravitailler au supermarché en permanence ou ne pas vivre au milieu de montagnes de cartons de couches.  Voici comment Bebiomena peut vous aider dans cette crise :

  • vous avez un kit de location, je reste bien sûr disponible pour répondre à vos questions par mail ou téléphone.
  • vous utilisez des couches lavables mais vous rencontrez des difficultés. Sachez que les fuites et les rougeurs ne sont pas normales. Je peux vous aider à résoudre vos problèmes. N’hésitez pas à me contacter par mail pour que nous fixions un rendez-vous téléphonique (en fonction de l’emploi du temps des enfants)

N’hésitez pas à me contacter par le formulaire de contact.

Bon courage à toutes et tous !

A bientôt !

Bebiomena s’installe à Cesson-Sévigné

Après quatre années à accompagner des familles dans la découverte des couches lavables, il était temps que Bebiomena ait un lieu rien qu’à elle pour pouvoir accueillir plus confortablement les parents (et désencombrer le salon !).

Depuis le début d’année, c’est donc dans un bureau lumineux de la pépinière d’entreprise L’Etape que vous pouvez me trouver (sur rendez-vous). Situé dans la ZI Sud-Est de Cesson, on s’y gare facilement et le bus 11 s’y arrête à quelques pas.

Ce bureau me permet donc de vous accueillir pour les départs et les retours de locations ou pour des ateliers (sur les couches lavables  et sur la salle de bain zéro déchet). Et puis, ce lieu va aussi vous permettre de vous équiper en couches lavables ou de compléter votre équipement. Vous pourrez ainsi trouver des couches lavables mais aussi des maillots-couches pour les bébés nageurs, des culottes d’apprentissage pour les plus grands et les accessoires indispensables comme les boosters ou les sacs à couches. Ne s’agissant pas d’une boutique, je ne pourrai vous accueillir que sur rendez-vous.

Alors avoir un lieu physique est fantastique mais je n’ai pas pour autant abandonné mes rendez-vous mensuels chez O’nidou ou au Café Albertine et je compte bien continuer à me déplacer à votre rencontre ! Vous pouvez retrouver toutes les dates d’ateliers sur l’agenda.

Bonne année 2020 !

Une nouvelle année débute tout juste, il est donc temps que je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2020. J’espère qu’elle vous apportera santé et bonheur ! 

Petit bilan de l’année 2019…

2019 a été une année particulièrement intense où j’ai pu constater une véritable prise de conscience de la nécessité de se tourner vers des pratiques plus écologiques et plus saines.  Choisir les couches lavables, les serviettes ou culottes de règles, les lingettes et mouchoirs en tissus permet de diminuer de manière  visible la taille de sa poubelle, d’éviter de nombreux produits chimiques en contact avec sa peau et de réaliser des économies non négligeables sur du moyen terme.

L’année écoulée m’a également permise de participer à différentes manifestations pour sensibiliser à ces alternatives réutilisables. Graines de Parents, Mater’né Moi, Vers une vie zéro déchet, Village des possibles d’Alternatiba. Ces journées ont été de belles aventures ! 

Bebiomena a aussi un public auquel je n’aurais jamais pensé : les étudiants ! Depuis plusieurs années,  grâce à Rennes Métropole, je participe au festival Tam-Tam pour donner toutes les clés aux nouveaux étudiants pour réduire leur consommation de « textiles sanitaires » jetables (oui, le terme n’est pas glamour 😉 et ainsi réduire leurs déchets mais aussi leurs dépenses ! Cette année, c’est également à l’INSA et à Rennes 2 que j’ai pu étendre ma mission de sensibilisation. A chaque rencontre, je suis  particulièrement heureuse de rencontrer des étudiants soucieux de consommer de manière plus responsable. 

En route pour 2020 !

Alors pour 2020, on continue les ateliers, les locations, les actions de sensibilisation et on développe un peu plus la vente de couches lavables neuves et d’occasion.

Et puis, qui dit début d’année, dit aussi anniversaire pour Bebiomena ! Le 2 janvier 2020, Bebiomena soufflera déjà sa 4ebougie ! Quatre années à vous accompagner dans la découverte et l’utilisation des couches lavables et à réduire sainement le contenu de vos poubelles de salle de bain 😉 Merci à vous d’oser aller à contre-courant et  de chercher à diminuer l’utilisation des couches jetables. 

Pour tout vous dire, le jour où j’ai mis la première couche lavable à ma fille, je n’imaginais pas que l’aventure m’amènerait jusque-là ! Alors pour fêter cette aventure qui ne cesse de me passionner et de me permettre de faire de belles rencontres, je vous donne rendez-vous sur Facebook car quelques surprises pourraient y avoir lieu.

Salon sur la parentalité Mater’né moi 2019

Samedi 30 novembre 2019 aura lieu à Dinan la première édition du Salon Mater’né Moi, dédié à la parentalité. Ce salon est organisé par Laura de l’Association Mater’né moi (qui participe également à l’organisation du célèbre Salon Graines de parents qui a lieu au mois de mai à Rennes).

Ce salon a pour vocation de mettre à l’honneur la parentalité et la petite enfance à travers des ateliers, des conférences et des stands tenus par des professionnels. Vous pourrez ainsi faire du yoga, découvrir l’ostéopathie pendant la grossesse, faire une séance de photo pour immortaliser le moment, découvrir la philosophie Montessori, etc. Le programme complet est à retrouver sur le site de l’Association Mater’né Moi.

Quant à moi, vous pourrez me retrouver toute la journée sur mon stand où je répondrai avec plaisir à vos questions. Vous pourrez également trouver de quoi compléter un équipement ou démarrer tout simplement l’aventure des couches lavables en neuf ou en occasion.

Rester informé grâce à la newsletter

Partenariat avec Maman Natur’elle

Couches 300x250

Ateliers couches lavables

Retrouvez les dates des prochains ateliers sur la page Agenda.

Ateliers « Ma salle de bain zéro déchet »

Retrouvez les dates des prochains ateliers sur la page Agenda.

Réseaux sociaux

Rejoignez-moi sur Facebook et Twitter en suivant les compte BEBIOMENA.